Premier inter-écoles à Carentan

28 petits Saint-Lois s’étaient donné rendez-vous à Carentan pour le premier inter-écoles de la saison.

Une petite dizaine d’entre eux participait à leur première compétition. Sous le regard attentif des papas et mamans présents, Jeanne, Léonard, Meven, Lilie, Hugo, Elise, Chloé et Sabine, tous nés en 2010 ou 2011 se sont élancés pour  un 50 m dos et un 50 m nage libre. Un peu de stress avant le départ, quelques regard un peu perdus, certains virages hasardeux,  une ou deux disqualifications mais au final beaucoup de fierté d’avoir fini la course.

Raphaël, leur éducateur, était satisfait à l’issue de la compétition. Pour lui, l’essentiel n’est pas le temps réalisé mais plutôt le comportement satisfaisant et les progrès techniques réalisés par ses jeunes protégés.

Chez les nageurs un peu plus expérimentés, on note de belles progressions dans toutes les nages.

Chez les filles

  • Zoé Louise remporte le 50 nage libre devant Rawane Talbioui et Ambre Castel Ledunois.
  • Au 50 m dos, Tilia Ecolivet et Juliette Meslier se classent respectivement première et deuxième.
  • Au 50 brasse et 25 papillon, on retrouve Zoé et Ambre aux deux premières places. Juliette vient compléter le « podium » en brasse et Rawane en papillon.
  • On retrouve Zoé, Rawane et Ambre aux trois premières places du 100 4N.

Chez les garçons

  • Elouan Pouppeville remporte le 50 nage libre devant Alban Osmond et Ivo Perrotte.
  • Ethan Thelineau se classe deuxième du 50 m dos.
  • C’est Noa Vigot qui s’impose au 50 brasse devant Gaspard Godefroy et Elouan Pouppeville.
  • Noa remporte également le 25 papillon et le 100 4 nages  devant ses camarades de club Clément Vallée et Ivo Perrotte.


Pour finir cette première compétition, les nageurs ont tous pu participer à un relais 4 X25 nage libre. L’essentiel étant de participer et de se faire plaisir,  chaque compétiteur a reçu une médaille de participation avant le début des épreuves. Les Avenirs retrouveront la compétition dès le 9 décembre pour le premier nat’avenirs.