Meeting du bout de l’an

Les 28 et 29 décembre, 273 nageurs belges et français ont investi le centre aquatique du pays saint-lois, pour la 21ème édition du Meeting du Bout de l’An.

Une belle édition…

1289 engagements se sont disputés pour accéder aux finales des différentes épreuves que sont 50, 100 et 200 nage libre, 100 et 200 dos, 100 et 200 papillon, 100 et 200 brasse et 100 4 nages.

Adèle Blanchetière de l’EN Caen et Grégoire Mancel de l’AC Cherbourg en Cotentin réalisent les meilleures performances du Meeting.

Le Meeting du Bout de l’An ne serait pas le Meeting du Bout de l’An, sans son côté son et lumière. Sous les faisceaux lumineux et les musiques endiablées, de nombreux records personnels ont été réalisés comme  Grégoire Mancel de l’AC Cherbourg en Cotentin qui a allumé le feu, lors de la dernière course, le 100 nage libre seniors qu’il enregistre en 52.63. Ce dernier, très en forme, a réalisé la meilleure performance toutes catégories du meeting, 1198 points sur 50 nage libre en 23.65, nouveau record de la Manche, tout comme sa camarade de club, Lucie Guannel, au 100 dos en 1.03.71. Chez les féminines, Adèle Blanchetiere de l’EN Caen a totalisé le plus de points, un 100 brasse en 1.11.43, 1218 points.

Seulement, deux records ont été établis, en catégories jeunes, Lena Druez de Mons – Saint-Ghislain (Belgique) au 50 nage libre en 28.65 et Enzo Teulé du CNO Saint-Germain en Laye au 200 papillon en 2.15.90, ce qui prouve le niveau relevé de ce meeting au label national.
Logan Fontaine des Vikings de Rouen, champion du Monde du relais 5 kms et champion d’Europe Juniors du 10 kms, l’été dernier, a dû déclarer forfait, dès les premières finales, pour raisons de santé, les épidémies hivernales commençant à sévir.
Pour le plaisir du public venu en nombre et vivant en direct, les performances, grâce au panneau d’affichage, de nombreuses finales ont été très disputées, non seulement sur le 50 nage libre où personne n’a pas le droit à l’erreur. Les deux longueurs ne suffisent pas à rattraper une faute de technique sur les départs, virages et arrivées.
Sur les 100 papillon, le saint-lois Enzo Mahaux a fini par l’emporter en seniors et Maxime Tondeur de Pont-Audemer Nautic Club en juniors.
Au 100 4 nages, Eloïse Calbris des Marsouins d’Hérouville a eu le fin mot sur la finale juniors.
Le 200 papillon juniors a été la finale à rebondissements, à peine 3 dixièmes séparent le premier du 3ème, Quentin Mancel de l’EN Caen, 2.06.88, Clément Batté du CN Vallée de Seine (Champion d’Europe Juniors du 7.5 kms), 2.07.04 et Noah Fleury de l’EN Caen, 2.07.16.
Au 100 dos jeunes, Milène Folliot du CN Vallée de Seine et Cécilia Saltysiak de Mons – Saint-Ghislain, n’ont d’ailleurs, pas réussi à se départager pour la plus haute marche, ex aequo en 1.14.00.
La situation est identique, pour la 2ème place du 100 nage libre seniors, derrière Lucie Guannel, se trouvent Pauline Debard du CN Nevers et Flavy Leroy de Mont-Saint-Aignan Natation, médailles d’argent.
Les saint-lois ont réalisé de nombreux podiums, 25 dont 6 titres qui reviennent à Marie Gautier et Baptiste Chevé au 200 papillon, Enzo Mahaux au 100 papillon, Lucas Lepelletier au 50 nage libre, Morgan Baudlot au 100 brasse et Félix Belleguic au 100 4 nages.
Merci aux nageurs qui ont fait le spectacle, officiels et bénévoles.
A l’année prochaine.