100 ans en 2011

Germain Baudre, vous connaissez ? Né en 1885 à Saint-Lô et décédé en 1972, ce jeune Capitaine de l’armée n’est pas vraiment connu pour sa carrière militaire, mais plus pour ses talents de poète. Il est l’auteur d’œuvres surprenantes, de poèmes, de chansonnettes…
Nous lui devons la création du Club Nautique Saint-Lois, en 1911… la 3ème association sportive locale, toujours en activité en 2011, après la Saint-Loise Gymnastique (1880) et le Stade Saint-Lois (1905)… L’Espérance de Saint-Lô, créée en 1889 a connu, en 1965, une fusion avec le Stade Saint-Lois pour donner place au Football Club Saint-Lois.
Les valeurs du sport : respect de soi, de l’adversaire, des règles définies, de l’esprit d’équipe, du goût de l’effort ont été préservées par les différents « hommes et femmes » qui ont eu en charge la gestion du Club Nautique Saint-Lois, devenu en 1993, Club Nautique Saint-Lô, puis en 2004, Club Nautique Pays de Saint-Lô.
Dans ses débuts, l’objet, certes réduit à un fonctionnement estival jusqu’en 1972, portait sur l’animation de la vie locale, en de multiples occasions, souvent militaires. Il s’élargissait également, aux fêtes communales des environs : un succès populaire assuré…
L’aspect sécuritaire prime ; pour autant, à aucun moment l’association n’a oublié le côté éducatif, social et sportif que les municipalités successives lui ont confié : l’apprentissage des nages, le water-polo, le plongeon, la natation synchronisée, pour finir avec la pratique exclusive de la natation course…
En 1946, Maurice Boyère écrivait : « 3600 cas de noyades, la natation s’impose aussi bien que la vaccination… »
Les lieux de pratique ont été divers et variés : passant d’un aménagement en pleine eau dans la Vire, avoisinant les 12°, subissant parfois des pollutions (allant jusqu’à l’insalubrité), à un bassin découvert, puis couvert, pour terminer au Centre Aquatique du Pays Saint-Lois, avec une température régulière de 28° et des conditions sanitaires surveillées… Les règlements intérieurs ont subi des évolutions importantes, voire « révolutionnaires », avec en particulier, l’instauration de la mixité dans les années 28/29.
Depuis de nombreuses années, les performances sportives, qu’elles soient collectives ou individuelles, placent le Club Nautique au-devant de la scène régionale, voire nationale. Ces résultats sont le fruit d’un travail sérieux et quotidien de la part des dirigeants, des entraîneurs compétents et passionnés ainsi que des nageurs…